Faut-il géolocaliser les SDF ? [à lire sur] StreetPress

Si ce titre est clairement dans le registre de la provocation, c’est parce que le numérique est pavé de bonnes intentions. Quand Alice, journaliste chez StreetPress, m’a demandé mon avis sur cette application mobile pour « géolocaliser des SDF », je dois dire que je fus surpris. En creusant le sujet, on s’est bien rendu compte qu’il y avait une évidente envie de bien faire… sous laquelle gisait un sacré problème politique. L’extrême pauvreté doit-elle être « gérée » numériquement, vendue comme telle par les pouvoirs publics et… présentée au CES à Las Vegas ? Ou doit-elle faire l’objet de véritables politiques publiques ? Que vaut la bonne intention quand les solutions faciles effacent les causes sous-jacentes ? J’en parle sur StreetPress : Géolocaliser les SDF pour les aider, une fausse bonne idée.

Une tribune reprise dans la revue de presse de Marie Misset pour Radio Nova : les nouveaux déserteurs.

1 comment

  1. Pingback: Le numérique, cet outil de pouvoir qu’il faut questionner -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *