Le petit guide illustré pour débuter sur Twitter

chp e

Twitter est un outil puissant mais abscons en apparence : qui peut dire ce que sont ces énigmatiques Tweets, Twittos, Livetweets, Followers, Hashtag et Retweets ?

D’aucuns pensent que pour cerner les codes et le jargon du réseau à l’oiseau bleu, il faudrait être licencié ad Network ou bien né après le choc de l’an 2000. Et pourtant, nul besoin d’être exagérément jeune ou doté de compétences de haut vol pour y déployer ses ailes. En fait, Twitter est simple d’utilisation et les gens y sont pour la plupart bien intentionnés, même si chacun y va de ses petites stratégies pour y grossir socialement. C’est en tout cas ce qui ressort du Baromètre de la sincérité sur Twitter, organisé en début d’année 2016.

Quoi qu’il en soit, si Twitter est encore une énigme pour vous, vous êtes au bon endroit.

Aussi, afin de vous aider dans votre appropriation de Twitter, voici un guide illustré, concis et percutant, qui vous permettra à coup sûr d’en cerner les contours. Vous y trouverez les images nécessaires pour répondre à toutes vos questions sur le réseau : comment comprendre Twitter ? comment utiliser Twitter rapidement ? et surtout, pourquoi utiliser Twitter ? Lançons-nous.

Bonhomme

Une allégorie urbaine du réseau bleu

C’est lundi matin sur les Champs Élysées. Le métro crache ses flux et reflux de touristes, jeunes cadres dynamiques et autres stagiaires en communication digitale. Vous gambadez gaiement, un canard au bout d’une laisse. Sept passants défilent…

Un premier passant un peu bigleux

1er-Type

Puis une demoiselle toute attendrie

FemmeUn troisième type s’exclame : « Hey, @vous ! Vous êtes malade, il fait beaucoup trop froid pour laisser un canard dehors ! #Froiddecanard #Protégerlesanimaux ! »

Homme

Un adolescent armé d’un iPhone prend une photo de votre canard et court la montrer à sa bande qui fume illégalement des cigarettes à l’angle de la rue de la Boétie. Ils trouvent la photo très drôle et s’écrient « #Tropdrôlelecanard ! »

Etape-4-ado

Un sans-abri qui sort de la rue de la Boétie se met à fixer langoureusement votre canard en vous suivant

5-clochardUn type chevelu avec un tract vous coupe la route

6 type Tract 2

Enfin, une grosse voiture de sport déboule

Voiture de sport 2

Décryptage

Les Champs Élysées, c’est votre profil, il est public, visible, accessible. Les passants sont vos followers et ceux que vous avez croisé étaient connectés au moment où vous passiez par là, votre canard sous le bras (qui en l’occurrence, est votre Tweet).

Les passants ont tous réagi différemment vis-à-vis de votre canard, voyons un peu :

  • Le premier vous a totalement snobé. Peut-être qu’il ne vous a pas vu. Peut-être n’aime-t-il pas les canards. Vous n’en savez rien.

Ce comportement est majoritaire, 95% des passants vous snoberont. Mais intéressons nous plutôt aux 5% restant :

  • La demoiselle qui a caressé votre canard a « Liké » votre Tweet (vous avez une touche !).
  • La troisième personne a répondu à votre Tweet et vous a mentionné (votre nom commence par @). Cette réponse est visible par tous.
  • L’adolescent vous a Retweeté, c’est à dire qu’il a rendu visible votre Tweet aux passants de sa propre rue. Quelle aubaine !
  • Le sans abri qui s’intéresse à votre animal est un nouveau Follower, il a vu la photo de l’adolescent et semble s’intéresser à vous… Vous ne pouvez pas l’en empêcher.

Ces passants se sont réellement sentis impliqués par la situation de votre canard, cultivez la relation avec eux : quand vous partirez en vacances, ils pourront s’en occuper… Pour les autres :

  • Le type au tract est un Tweet sponsorisé : une pub. Vous l’avez déjà oublié.
  • Le type qui se la joue un peu dans la voiture de sport, c’est un « influenceur », c’est à dire quelqu’un qui compte beaucoup sur les réseaux sociaux pour exister. Vous apprendrez à les connaître…

La totalité de ces passants (on dit aussi, « Twittos »), constitue votre « reach », c’est-à-dire un potentiel de gens que vos Tweets peuvent atteindre. La rue, c’est votre profil et la ville, c’est la Twittosphère. Les mots qui commencent par un dièse (on dit également hashtag), sont des signes de ralliement qui dénotent que quelque chose est en train de se produire. Ce quelque chose peut devenir une tendance.

L’idée est bien sûr d’attirer l’attention avec votre canard (sinon, à quoi bon ?). Mais vous n’allez pas passer la journée sur les Champs Élysées, vous valez mieux que ça. Alors comment faire ?

Comment rendre votre canard attractif ?

Un canard peut soulever énormément d’intérêt, ou pas du tout. Tout dépend comment on présente les choses. Si vous ne faites rien d’autre que passer dans la rue discrètement, il est probable qu’on vous rate et que vous ne suscitiez aucune réaction (réponses, Follow et exclamations diverses…). Il faut donc bien garder à l’esprit le message que vous voulez faire passer.

Si l’idée est de dénoncer les mauvais traitements infligés aux canards du sud-ouest de la France, mieux vaut afficher une photo poignante en mentionnant la ligue de protection des canards.

CANARDS2Vous pouvez également chercher les autres #tendances du moment qui concernent les canards et vous y raccrocher pour donner plus de visibilité à votre cause. Il y a sûrement un #Canardlaqué ou un #jesuiscanard qui traîne quelque part. Attention cependant à ne pas graisser votre canard de trop de tendances ou de mentions d’amis des canards car cela diminuera mécaniquement la taille de votre message (vous avez le droit à 140 caractères seulement !), et personne n’aime les canards trop gras.

Enfin, n’oubliez pas de flatter les canards des autres

Cette dernière étape est aussi le préalable à toute bonne relation sur Twitter. Si un canard vous plaît, vous pourrez le flatter, l’afficher dans d’autres rues ou encore le suivre. Ce pouvoir est à votre main, utilisez-le. En revanche, veillez à rester poli(e) et réactif(ve), n’oubliez pas que derrière les canards, il y a des humains.

Voilà, vous êtes fin prêt pour débuter votre aventure sur le plus canard des réseaux, et si un doute vous prend, demandez-vous ce que vous feriez sur les champs-Elysées.

Sur une idée originale de @Geensly, dont plus personne ne peut mettre en doute le sens aiguisé pour la métaphore…

5 comments

  1. OMG #Love #Kiffe #Merci

    Non, sérieusement, j’adore ce billet. Cette idée est fantastique, la réalisation – en plus d’être ultra originale – est juste géniale, et le résultat est parfait. Ca fait rire/sourire, ça explique réellement bien, les métaphores sont léchées aux petits oignons… Sans déconner, ce billet et à lire, à partager, et à rendre culte !

    Il est trop tard, mais je « schedule » mon Tweet pour demain, il faut impérativement que ça #Buzz.

    Merci d’avoir pris le temps de construire un billet aussi intelligent, et tout comme je les aime :D

    PS : Tu notes l’effort de #. J’ai hésité à mettre des <3 mais ça risquait de faire "too much".

    Reply
  2. Excellent billet. Je le recommanderai volontiers aux débutants sur Twitter. Drôle et éducatif.
    Mention spéciale tout de même à « Une jeune femme s’arrête et caresse votre canard… »

    Reply
  3. Il est extra ce billet, vraiment bien fait ! Très bonne idée d’avoir abordé le sujet ainsi.
    Je sais désormais où orienter les novices en la matière. Merci !

    Reply
  4. Je pense que twitter est sous utilisé malgré le fait que ce soit un excellent réseau social. En tout cas expliqué comme ça, ça donne envie de rejoindre twitter.

    J’ai partagé ton article sur Facebook et Twitter pour le fun!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>